Brasse Brouillon

Arnaud Ladjadj

Brasse Brouillon Arnaud Ladjadj

Contrairement à ce qu’il pensait au départ, Arnaud n’a pas pour habitude de suivre les voies toutes tracées. Il devient élève ingénieur à Brest, mais préfère revenir à Poitiers pour suivre des études d’Histoire et de Géographie. C’est là qu’il découvre l’improvisation théâtrale avec la LUDI et qu’il rencontre des comédiennes et des comédiens venus de plusieurs horizons (OpUS, 26000 Couverts, Les Humains Gauches, La Chaloupe, Aline & Cie…). Avec un groupe d’étudiantes et d’étudiants, il fonde Brasse Brouillon et participe à deux créations collectives pour jouer dans des festivals.
Il poursuit ses études en passant une année en Allemagne, mais là encore il ne peut s’empêcher de continuer l’improvisation théâtrale, entre autres avec FGKH. Il devient enseignant et découvre presque au même moment la pratique du clown, avec Les Aiguisés mais surtout avec Hélène Vieilletoile (Les Humains Gauches). Finalement, il franchit le pas et se professionnalise pour refonder la Compagnie Brasse Brouillon.


Quand il ne joue pas dans le spectacle de magie Illusio au Futuroscope, il improvise avec Aline & Cie (pour In Situ), Les Pieds dans l’O ou bien pour le spectacle de prévention Tranches d’Avis (CEMEA). En 2020, il anime avec Léa Dant au collège de Châtelaillon-Plage les ateliers de pratique artistique de la seule « Classe à Horaires Aménagés Arts de la Rue » de France : la CHAAR.

Marina Bouin

Brasse Brouillon Marina Bouin

Après avoir exercé en tant que psychologue, Marina s’oriente vers le monde du spectacle. Pratiquant le théâtre et la danse en amateur depuis son adolescence, elle se tourne d’abord vers la pédagogie : « fabriquer » et animer des ateliers théâtre pour enfants et ensuite les adapter dans le milieu du handicap. Elle se passionne pour l’écriture de spectacles dans ce cadre-là. C’est en découvrant les Arts de la Rue, que des envies professionnelles émergent. Avec Confiture Mitaine, une première création sans parole voit le jour. Suivront d’autres projets autour d’un travail corporel permettant l’accessibilité à un public sourd. Avec la Compagnie du Gramophone, c’est la découverte du Lindy Hop et un travail autour de la danse et du clown qui permettent d’acquérir de l’expérience dans l’univers de la rue et amènent l’envie de travailler sur des créations in situ. Avec la Compagnie Arlette Moreau, c’est un travail autour du théâtre de l’invisible qui vient enrichir la palette des possibles.

S’en suivent des expériences avec la Cie 1 Rien Extraordinaire et la Compagnie Brasse Brouillon où la joie, le décalage et l’interaction avec le public sont au service de créations dans l’espace urbain.

Laurent Sabourin

Brasse Brouillon Laurent Sabourin

Laurent est entouré par la musique depuis son enfance, ayant grandi dans une famille de musiciens. Son instrument fétiche devient le violon, qu’il étudie avec assiduité au Conservatoire de Poitiers. Volontiers iconoclaste avec le monde académique, il poursuit sa passion à Tours pour étudier la guitare et les musiques actuelles au sein de l’école « Tous en Scène ». Il découvre ensuite le théâtre d’impro avec la LUDI de Poitiers. Volontiers iconoclaste avec le monde de la culture populaire, il approfondit sa technique théâtrale au Conservatoire de Poitiers. La boucle étant bouclée, il se lance dans une carrière professionnelle avec enthousiasme.

Actuellement, il joue dans les groupes poitevins FTG et 2HOMS, où le théâtre n’est jamais loin de la musique. Il s’amuse dans la rue depuis plusieurs années avec La Locomobile et le K (Cie Arlette Moreau), qui lui permettent de regrouper ses passions tout en étant académiquement populaire.

Cécile Rabiller

Brasse Brouillon Cécile Rabiller

Cécile se passionne très tôt pour l’écriture, la mise en scène et le jeu théâtral. Elle se forme avec la Compagnie du Noyau mais aussi au contact du Foyer des Jeunes de son village. Cette riche expérience lui permet de vivre toutes les facettes de la création d’un spectacle et l’entraîne vers un Théâtre à la fois exigeant et populaire. Pendant ses études de Lettres, elle découvre l’improvisation théâtrale avec la LUDI de Poitiers et continue de jouer avec plusieurs compagnies locales. Enseignante en collège, elle est titulaire d’une Certification d’Enseignement du théâtre et collabore avec Emilie Le Borgne (Le Théâtre dans la Forêt). Elle fait partie de l’aventure Brasse Brouillon depuis que la compagnie s’est professionnalisée.

Thibaud Rouet

Brasse Brouillon Thibaud Rouet

Thibaud allie une solide formation de sportif et une passion pour l’improvisation, qu’il découvre avec la LUDI de Poitiers. Ces deux facettes le poussent à explorer l’univers de la danse contemporaine au sein d’un atelier chorégraphique mené par Isabelle Lamothe. Auteur et comédien, il participe aux deux premières créations collectives de Brasse Brouillon. Il continue d’allier théâtre et danse dans Here We Go (Cie X-Static Progress) ou dans La Piscine (Cie Infrarouge – François Martel).
Désormais enseignant agrégé à Tours, il réussit à laisser une bonne place dans sa vie à l’écriture et au jeu théâtral.